A qui Alassane Ouattara va-t-il passer la main en 2020 ?

La question taraude les esprits. Elle est au coeur des bruits de chaumières. Dans les salons feutrés d’Abidjan, dans les pays d’Afrique de l’Ouest, dans les capitales occidentales, cette interrogation revient sans cesse: Comment se passera l’après-Ouattara ?
Tous sont un brin inquiets, soucieux d’éviter que la Côte d’Ivoire retombe dans ses vieux démons si elle se retrouve dans des mains inexpérimentées ou indélicates. De sorte que plus d’un s’interroge sur le profil de l’homme ou de la femme à qui pense le président actuel pour lui succéder et qu’il prépare à cet effet.
La Lettre Du Continent croit détenir la réponse à cette question récurrente. Dans sa dernière livraison, elle a révélé que c’est Amadou Gon Koulibaly, secrétaire général de la présidence de la République, baron du Rassemblement des républicains (RDR, le parti présidentiel), patron politique de Korhogo, fidèle parmi les fidèles de Ouattara, que ce dernier prépare dans la plus grande discrétion à lui succéder. Vrai ou faux ? Si elle est généralement bien informée, La Lettre Du Continent se trompe quelques fois. Est-elle bien ou mal inspirée cette fois-ci ? Le temps est le meilleur juge…

abidjanactu.com

Facebook Comments