Adiouza: “La beauté d’une femme est éphémère et je rêve de me marier, de fonder un foyer”

C’est une interview vérité, d’un autre genre que Adiouza a accordé à l’Observateur. La très talentueuse chanteur y confesse sa solitude et son désir ardent de se marier et de fonder une famille. Pour Adiouza, cette solitude qu’elle ressent parfois ne peut être comblé que par un mari et elle y pense beaucoup. Malgré les pressions qu’elle subit pour se marier, la fille de père Ouza explique qu’elle n’en est pas responsable.

“Parfois, pour être honnête, je vis des moments de solitude, malgré toute l’affection de ma famille. Je ressens un vide que ni papa ni maman ne peuvent combler. Là, je ne vis que pour la musique, et me demande si tout devait s’arrêter brusquement, qu’est-ce que j’aurai autour de moi? Hé bien, rien! Rien qu’à y penser, j’ai des pincements au coeur. La beauté d’une femme est éphémère et je rêve de me marier, de fonder un foyer. Ma mère et mes tantes sont malheureuses. Elles n’arrêtent pas de me mettre la pression, pour que je me fasse passer la bague au doigts. Mais, je n’en suis pas responsable”, explique Adiouza Diallo dans les colonnes de l’Observateur.

Facebook Comments