[Audio]: Macky Sall s’exprime depuis Paris et drague l’opposition

Dans des propos relayés par la Radio Futurs médias (RFM), il a rappelé les difficultés enregistrées lors des législatives du 30 juillet dernier, élection à laquelle participaient 47 listes et coalitions de partis, ce qui avait induit des problèmes d’organisation et dans le déroulement de cette consultation dans les conditions souhaitées.
Selon lui, si des mesures ne sont pas prises pour prévenir cette ’’anarchie’’, d’ici quelques années, il serait impossible d’organiser des élections au Sénégal. Selon rien est perdu, car la loi électorale n’est pas encore voté.

Facebook Comments