Avocats de Khalifa Sall : «le rabat d’arrêt est déjà préparé, et sera déposé dans les délais»

 Les avocats du candidat déclaré de Taxawu Senegaal, Khalifa Ababacar Sall, réagissent suite à la décision rendue par le Conseil constitutionnel invalidant la candidature de leur client. L’un d’eux, Me Amadou Aly Kane, souligne que si les 7 sages se sont appuyés sur le fait que Khalifa Sall a été condamné par la Cour suprême et qu’ils pensent qu’il ne peut plus jouir de ses droits civiques et politiques, «ils se sont trompés».

«J’ai pas encore reçu l’arrêt du Conseil constitutionnel, mais on a comme l’impression que les 7 sages se sont appuyés sur la condamnation de Khalifa Sall et qu’ils ont considéré que Khalifa Sall n’a plus la qualité d’être électeur. Et, si c’est le cas, ils feront une grosse erreur parce qu’aucun juge n’a demandé qu’on lui enlève ses droits civiques et politiques», déclare la robe noire.

A l’en croire, la condamnation de leur client n’est pas définitive parce qu’il lui reste un autre recours qui est le rabat d’arrêt. A cet effet,  l’avocat d’annoncer : «nous avons déjà préparé notre rabat et nous sommes juges du bon moment opportun auquel on va le déposer. Ce rabat sera déposé avant l’examen par le Conseil constitutionnel du recours qui sera introduit, ça, je peux vous le garantir».

Et, précise-t-il, «on a un mois à partir de la notification pour le faire, la notification va intervenir , on a largement le délai. Le seul meule, il faut peut être aligner ce délai sur les délais du conseil, exceptionnellement parce qu’on est dans une période électorale, notre recours est prêt et nous allons le déposer en temps utile et dans les délais à la Cour Suprême. Et si on dépose, on aura que la preuve a été déposée, et on déposera cette preuve au niveau du Conseil constitutionnel.

Facebook Comments