Bakel : les cadres dotent le centre de santé d’une ambulance et appellent les gouvernants à aider les populations

La convention des cadres du département de Bakel a offert une ambulance médicalisée aux populations de leur localité. Ainsi, une cérémonie a été organisée ce samedi 14 avril à Dakar pour remettre les clés au chef de poste du district sanitaire de ladite localité.

es populations de Bakel vont être dotées d’une ambulance médicalisée par la convention des cadres de leur localité.
Avec leurs cotisations et  l’appui de l’ancien Premier Aminata Touré, mais également de l’ONG Mouvement pour la solidarité internationale (MSI), « qui a facilité l’importation de l’ambulance qui vient de l’Italie », la convention a pu doter le district sanitaire de Bakel une ambulance médicalisée.

Ainsi, elle a organisé ce samedi à Dakar la cérémonie de remise des clés au chef de Poste du district sanitaire de Bakel sous la présence de l’ancien Premier ministre Aminata Touré.

En marge de la cérémonie, le Président de la convention Bakary Diakité a estimé que c’est un devoir d’aider son terroir. Il a également nommé quelques réalisations faites par la convention.
« Nous ne cessons d’œuvrer, à participer au développement social, au développement tout court de Bakel. C’est pour cela, il y a deux ans  avec l’aide d’Aminata Touré, Première ministre d’alors, nous avons, réhabilité le service radiologie de Bakel, bénéficié de cette ambulance auprès de l’ONG qu’on appelle Mouvement pour la solidarité internationale (MSI).  Nous sommes en train de mener beaucoup d’actions parce que, quand on est des cadres, on doit participer à plusieurs niveaux pour le développement du département », a indiqué le Président de la convention des cadres de Bakel.

Après plusieurs sollicitations de la convention auprès des autorités gouvernementales pour résoudre les problèmes que rencontre la population de Bakel, en vain, Bakary Diakité, lance encore un cri de cœur à l’Etat du Sénégal pour que les souffrances des populations bakeloise soient prises en charge. « On n’a jamais eu de réponses satisfaisantes au niveau du département de Bakel. Le département de Bakel est l’un des départements qui manquent de tout. C’est un cri de cœur, cri de colère en quelque sorte. Nous attendons beaucoup du pouvoir central. Jusqu’à présent, Bakel est le département le moins nantis en infrastructures routière, sanitaire et scolaire », se désole-t-il.

Toutefois, il lance un appel aux autorités pour que les problèmes de son département soient réglés  « Nous lançons un appel aux autorités de s’occuper du département de Bakel, d’apporter des solutions aux souffrances du département de Bakel qui 50 après l’indépendance manque de beaucoup de choses. Nous sollicitons également l’Etat à venir soulager la souffrance des populations de Bakel en termes de santé, infrastructures, éducation et agriculture ».

Bakel : les cadres dotent le centre de santé d'une ambulance et appellent les gouvernants à aider les populations
Bakel : les cadres dotent le centre de santé d'une ambulance et appellent les gouvernants à aider les populations

 

Facebook Comments