BAMBEY- Ce que les agents du Crous attendent de leur nouveau directeur

L’université Alioune Diop de Bambey a connu ce mercredi une forte mobilisation, à l’actif des agents du centre régional des œuvres universitaires et sociales. La rencontre a permis au syndicat des travailleurs des établissements scolaires et universitaires de placer une revendication majeure et de faire quelques mises en garde à l’endroit du futur directeur.

El Hadj Cheikh Oumy Diop, le secrétaire général dudit syndicat a, en effet, profité de son face-à-face avec la presse pour solliciter de l’État du Sénégal la mise en application de la loi portant mobilisation des centres régionaux. « ‘La loi est votée et promulguée. Nous attendons avec impatience sa mise en application. La création des centres était une demande sociale. Maintenant que cette doléance est satisfaite, nous souhaitons que le gouvernement aille jusqu’au bout de son projet », » a notamment dit le syndicaliste.

Sous le contrôle dune partie des agents dits temporaires dénombrés à plus de 300 personnes et des 40 agents permanents, une doléance a été agitée et classée « ‘fondamentale »’. Selon Elhadj Cheikh Oumy Diop, le futur directeur devra prendre en considération les travailleurs qui exercent dans les centres de Ngoundiane et de Bambey, depuis 2007. « ‘Nous réclamons la régularisation et l’embauche des agents déjà en service. Nous ne voudrions que ces derniers soient mis à l’écart au profit de nouveaux arrivants »’, a-t-il ajouté en guise de conclusion.

Facebook Comments