Disparition de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké : Adieu le Soufi !

Erudit, Serigne Sidy Mokhtar Mbacke présentait l’islam comme une religion de paix. Bâtisseur, connu pour ses discours unificateurs, il était présenté comme le serviteur de toutes les confréries, et également comme le défenseur de communautés oppressées. Il avait par exemple invité des membres de la communauté Rohingas de Birmanie l’an dernier au Magal.

Mais ce qui fait la Une ce matin au Sénégal, c’est la disparition hier du Khalife général des Mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké… Il avait 92 ans.

« Adieu le Soufi ! »

Son projet phare fut la réfection de la Grande Mosquée de Touba pour un coût d’environ 6 milliards de FCFA. Un énorme chantier entièrement financé par le Mouridisme. »

Autre chantier entrepris par le défunt khalife, la mosquée Masâlikul Jinân à Dakar : hormis Touba, elle sera la plus grande mosquée du pays et sans doute d’Afrique de l’Ouest. Un chantier colossal, d’un coût estimé à 30 milliards pour l’ensemble du complexe, financé également par le Khalife avec le soutien et l’appui de toute la communauté mouride. Aujourd’hui que ces deux chantiers sont en phase de finition, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké a rejoint ses illustres prédécesseurs.

Ainsi, il appartiendra à son successeur, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, de continuer l’œuvre du saint homme qui, toute sa vie durant s’est battu pour le rayonnement de l’Islam. En digne héritier de Khadimou Rassoul.

C’est son bras droit, Serigne Bassirou Mountakha Mbake, qui a été désigné pour diriger la confrérie mouride.

Facebook Comments