Et si Macky était le seul candidat à réunir le nombre de signatures au bout du parrainage ? Ce que prévoit la loi…

Même s’il n’y a qu’une infime possibilité, cela reste quand même une probabilité de voir le candidat Macky Sall, arriver seul à engranger le nombre de parrainages nécessaires pour prétendre à sa propre succession. Et dans ce cas de figure quasiment impossible, la loi ne prévoit aucune disposition. C’est du moins l’avis du Constitutionnaliste Babacar Gueye.

En effet, interrogé par PressAfrik, le Professeur Gueye déclare : «C’est  vrai que c’est une hypothèse d’école mais je n’imagine pas des ténors de l’opposition comme Idrissa Seck ne pas réussir à réunir 55 000 signatures. Je ne l’imagine pas. Mais c’est vrai que dans une réelle hypothèse la loi ne prévoit rien».
Et de poursuivre : «En ce moment-là, c’est celui qui aura réuni le nombre de signatures exigé qui se retrouvera candidat».

Mais, relève-t-il, cela n’est pas nécessairement un «vide juridique», seulement, le législateur part simplement du constat que «forcément un certain nombre de candidats réuniront les signatures requises».

Facebook Comments