Fatick : près de 60 millions pour la restauration de certains sites historiques (ministre)

Des travaux d’investissement d’une soixantaine millions sont en cours de réalisation dans le département de Fatick pour la restauration des lieux de cultes et des lieux de mémoires, a annoncé le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye.
 “Le président de la République est en train de faire en sorte que les lieux de cultes et les lieux de mémoires soient restaurés pour qu’ils puissent servir à la génération actuelle et où elle pourra se remémorer, revisiter l’histoire de ses endroits”, a-t-il dit.
 Le ministre de la Culture et de la Communication intervenait, samedi, en marge de la cérémonie officielle de la Ziarra annuelle au mausolée de Maba Diakhou Ba à Fandène dans la commune de Thiaré Dialgui.
Des travaux d’aménagement et d’amélioration seront réalisés à Fandéne où repose Maba Diakhou Bâ et le mausolée sera achevé et pourra abriter des manifestations, a dit le ministre.
“A Diakhao, nous allons faire en sorte que le mausolée du Buur Sine Coumba Ndofffène Fa Makk soit construit (…)”, a fait savoir le ministre selon qui, des “améliorations seront faites dans la maison royale du Sine”.
“Dans la commune de Thiaré, nous allons construire le mausolée de Laba Ndong qui était également une très forte personnalité dans la zone”, a encore promis Mbagnick Ndiaye.
Le ministre a précisé que les investissements vont varier en fonction des travaux, soit respectivement 20.000.000 de francs à Fandène, environ 10.000.000 de francs à Diène Laba et près de 30.000.000 de francs Coumba Ndofffène Fa Makk.
Il a renseigné que près de 60.000.000 de francs ont été investis pour la restauration des lieux de cultes et de mémoires dans la région de Fatick.
 “Les appels d’offres ont été faits, les entreprises ont été choisies, il reste maintenant une toute petite procédure qui consiste à d’abord accepter les attributions provisoires par la direction centrale des marchés publics (DCMP)”, a-t-il assuré.
 “Dès que la DCMP aura validé les attributions provisoires et que nous aurons fini la période de recours qui est de 15 jours, l’entrepreneur a obligation de démarrer’’, a-t-il expliqué.
 ’’D’ici la fin du mois de juin, nous pourrons venir poser les premières pierres pour le démarrage de ces travaux”, a assuré le ministre.
 Après l’achèvement des travaux, des mesures d’accompagnement seront prises pour mettre les pèlerins dans de très bonnes conditions, a annoncé Mbagnick Ndiaye.
 Le maire de la commune de Thiaré Dialgui a promis de faire un lotissement dans la zone et d’y apporter l’électrification.

Facebook Comments