Inhumation du journaliste Jean Pierre Tine, au cimetière de Thiaoune (Thiès)

Cet après midi 03 avril 2018, un grand monde était présent à la levée du corps du journaliste Jean Pierre Tine, récemment rappelé à Dieu à l’hôpital Saint-Jean de Dieu.

Des personnalités de tous bords et la presse locale ont tenu à apporter des témoignages poignants sur l’illustre disparu, qui était connu pour son franc-parler et son commerce facile. Il y avait la présence de l’Inspecteur d’Académie, de Yankhoba Diattara vice-président du conseil départemental à la tête d’une délégation de Rewmi, le Proviseur du lycée technique et du personnel enseignant, technique et administratif.
Pour rappel, Jean Pierre Tine était le vice-coordonnateur départemental de Rewmi à Tivaouane et cette posture politique lui a permis de présider aux destinées de la collectivité locale de Chérif Lô de 2009 à 2014. Journalise de renom, il a fait les beaux jours de Sud Fm notamment à Dakar, Kédougou et Thiès. Après un passage à Best Fm, il était jusqu’à son rappel à Dieu, au journal en ligne thiesmedias.
Jean Pierre Tine était également professeur de français au lycée technique de Thiès et c’est après qu’il a conduit ses élèves à Joal dans le cadre d’une leçon sur la négritude qu’il est tombé malade.

Après la levée du corps, le cortège funèbre s’est ébranlé pour Thiaoune son village natal où il est inhumé aux côtés de sa mère, rappelée à Dieu récemment.

BAOLACTU présente ses sincères condoléances à la famille du défunt, mais aussi à toute la presse locale et à la communauté éducative et catholique de Thiès.

Facebook Comments