La Banque islamique de développement alloue plus de 60 milliards FCFA au Sénégal

La Banque islamique de développement (Bid) a alloué plus de 60 milliards FCFA au gouvernement Sénégal comme prêts concessionnels et de dons, visant notamment à financer la micro-finance, autosuffisance en riz, les infrastructures et le renforcement de la capacité opérationnelle de la Haute autorité du Waqf.

Le ministre sénégalais de l’Economie, des finances et du plan, Amadou Ba, et le président de la Banque islamique de développement (Bib), ont procédé lundi à Dakar à la signature de 4 accords de financement d’un montant total de 61,7 milliards FCFA.

Ce montant vise surtout à financer la micro-finance, l’autosuffisance en riz, les infrastructures et à renforcer la capacité opérationnelle de la Haute autorité du Walqf.

Dans le cadre de la mise en oeuvre du Programme national de la promotion de la micro-finance islamique (Promise), la Bid a octroyé 34 milliards FCFA à l’Etat du Sénégal. Cet engagement doit apporter un soutien à près de 50.000 micro-entrepreneurs et créer 25.000 emplois.

Selon le patron de la Bid, “l’objectif du projet est de contribuer au développement socio-économique du Sénégal, grâce à l’inclusion financière de petits et micro-entrepreneurs générant plus d’emplois, une activité économique accrue et des moyens de subsistance améliorés”.

Facebook Comments