Le faux «mbackémbacké » condamné à 3 ans de prison

Mis aux arrêts au début de ce mois, l’un des plus grands escrocs du pays, Djily Koundia, qui se faisait passer pour des marabouts mourides afin de dépouiller ses victimes majoritairement des femmes, a été reconnu coupable des charges de charlatanisme et d’escroquerie. Le tribunal correctionnel de Diourbel l’a condamné à une peine de trois années d’emprisonnement et à payer à sa dernière victime, la dame Mame Asta Fall Ngom, 23 millions Cfa. Djily Koundia se faisait passer pour des marabouts et parfois pour des dignitaires mourides dans le dessein d’arnaquer de riches femmes dans Touba et sa périphérie

Facebook Comments