Le mouvement « Kaolack, je m’engage » porté sur les fonts baptismaux

Le landerneau politique kaolackois va s’enrichir d’un nouveau mouvement dénommé « Kaolack, je m’engage ». Dans une correspondance adressée à notre rédaction, les initiateurs ont décliné une feuille de route qu’ils vont dérouler dans les prochaines semaines.

« Pour le moment, nous en sommes à la massification, d’ailleurs beaucoup de cellules ont été déjà installées dans la commune de Kaolack. Après cette phase, une grande assemblée générale sera convoquée pour mettre en place un bureau chargé de la coordination des activités », a expliqué dans le communiqué M. Abdoulaye Gueye, l’un des têtes de fil du mouvement.

En plus de cette massification, le communiqué nous renseigne que des axes programmatiques majeures ont été ciblées par les membres du mouvement.

« L’assainissement, le développement local, l’éducation, la santé et le chômage des jeunes sont les domaines sur lesquels le mouvement ‘Kaolack, je m’engag’ va axer ses activités. Nous allons créer des cadres de réflexion et des solutions concrètes vont être mises en oeuvre pour le rayonnement futur de notre vile », a renchéri M. Gueye.

Rappelons que le mouvement « Kaolack, je m’engage » affirme vouloir collaborer avec l’envoyée spéciale du président de la République Mme Aminata Touré, « la seule responsable politique qui incarne la politique autrement », pour eux.

Facebook Comments