Le Palais répond à Me Abdoulaye Wade

La présidence de la République n’est pas restée insensible face aux accusations de l’ancien chef de l’Etat. Dans une lettre rendue publique, Me Abdoulaye Wade a accusé son successeur, Macky Sall, d’être « l’instigateur » de la candidature déclarée de son ancien ministre, Me Madické Niang. «Des propos fallacieux», selon Elhadji Hamidou Kassé. Le ministre-conseiller du président de la République, sur les ondes de la Rfm, renseigne que la préoccupation du président Macky Sall est ailleurs. «N’eut été le respect que nous devons aux Sénégalais, nous n’allions pas répondre à ces genres d’allégations. Nous ne prêtons aucune attention à ces genres de propos. Nous sommes sur la mobilisation et la consolidation des acquis», a-t-il ajouté.

Facebook Comments