Les chauffeurs de la gare routière du Djolof protestent contre le mauvais état de la route Dahra-Touba

Ils l’avaient dit,ils l’ont fait.Ils, ce sont les transporteurs de la gare routière de Dahra. Qui, pour protester contre la lenteur des travaux de la route Dahra-Touba, ont organisé un sit-in  sur la route nationale pour montrer leur trop plein de frustrations. Ainsi, ils ont barré la route pendant des dizaines de minutes pour se faire entendre.
Selon le Président du Regroupement des transporteurs Baba Diao, “l’entreprise n’a pas respecté le cahier de charges concernant les travaux, parce que, chaque semaine, les travailleurs devaient utiliser des gradeurs pour un bon entretien de la déviation. De Dahra à Dealy, ils ont créé une déviation qui a causé la panne de nombreux véhiculés qui sont stationnés, présentement”.
Pis,” la route est à l’origine des accidents que vous entendez dans le département. On avait même pensé à garer les véhicules, mais on a jugé nécessaire d’organiser ce sit-in, pour manifester notre mécontentement”, proteste-t-il.
Lui emboîtant le pas, Talla Diop fulmine “nos pneus et tous les organes de nos véhicules se sont détériorés ; les chauffeurs tombent, constamment, malades ; c’est pourquoi, les Chinois doivent libérer une partie de la route.”
Très déterminés, ils n’excluent pas de passer à la vitesse supérieure, en barrant définitivement ce tronçon, qui hante le sommeil des chauffeurs et passagers.
avec actusen

Facebook Comments