Pikine : emprisonnées par le Ter, les populations suffoquent et crient leur calvaire

Les cités 1, 2, 3 de Pikine situés dans la banlieue dakaroise et les quartiers des différentes communes de Guinaw Rails, emprisonnés par les travaux du Train express régional (Ter) vivent un profond calvaire. Une équipe de PressAfrik est allée leur tendre le micro pour écouter leurs ressentiments dans cette «prison à ciel ouvert». Regardez!​

Pikine : emprisonnés par le Ter, les populations suffoquent et crient leur calvaire

source : pressafrik

Facebook Comments