Présidentielle 2019: Quand Madické Niang séduit l’électorat mouride

Touba et Porokhane ont été les premières étapes de campagnes pour Maître Madické Niang. Le candidat qui plaide pour Jamm ak Xëwël au Sénégal ménage l’électorat mouride comme le levier devant lui permettre de se hisser au palais de ma République.

Le Candidat discident veut faire de sa confrérie un bation politique à l’instar de son mentor, l’ancien président de la République Abdoulaye Wade. Ainsi, Madické Niang s’est rendu à Touba pour recevoir les bénédictions du khalif général des mourides avant de filer vers Porokhane. Objectif: « Je suis bien arrivé à Porokhane pour rencontrer les dignitaires de la ville religieuse notamment le Khalife Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, pour le début de la campagne électorale. »

Mais,l’avocat qui plaide « Jamm ak Xëwël » au Sénégal  en se réjouissant de la masse populaire acquise à sa cause nargue le président sortant, Macky Sall. « Beaucoup pense que je travail pour le président de la République en me présentant à ces joutes. Mais je dois dire que je ne suis pas l’égal de Macky. « Xadiouma ci moom », a tonné devant une foule immense conquis à Touba.

Il enchaîne: »Cette belle symbiose me réconforte dans mon engagement et dans mon action de servir les Sénégalais. Populations de Mbacké, je vous remercie, pour votre confiance et votre mobilisation. Je serai le choix qui rassure ».

A Porokhane, fief de Mame Diarra Bousso, Madické Niang veut encore se rassurer de l’adhésion populaire des mourides à sa cause. «Échangeons pour un Sénégal meilleur. Il est temps que nos compatriotes sachent ce que nous avons à leur proposer. »

Sauf que les observateurs politiques attendent de voir ce qu’il représente dans le reste du pays pour évaluer son poids électoral par rapport au candidat sortant qui vante le bilan de son septenat: « Je crois que notre travail pendant les sept dernières années montre que nous avons une maîtrise de ce qu’il faut faire et que nous avons aussi les financements ».

Facebook Comments