Recrudescence des maladies chroniques : 8 Premières dames engagent la lutte

Huit premières dames des pays africains sont déterminées à lutter contre les maladies non-transmissibles. C’est pourquoi, elles se sont données rendez-vous, mardi 30 octobre 2018 à Dakar en vue de trouver les voies et moyens pour y parvenir. La Première dame du Sénégal Marième Faye Sall à fait un plaidoyer pour la sensibilisation sur les maladies non transmissibles.

La capitale Sénégalaise a abrité, mardi la 5e conférence de la Fondation Merck sur l’infertilité. Par contre cette année, une attention particulière est accordée aux maladies non-transmissibles. Comme le diabète, l’hypertension, le cancer, etc. Cette rencontre de haut niveau a réuni les Premières dames du Burundi, du Botswana, du Tchad, du Ghana, du Niger, de Sierra Leone, de la Zambie et le Sénégal.

Dans son discours, la Première dame Marième Faye Sall a magnifié l’engagement de la Fondation Merck dans le domaine de la santé qu’elle considère comme une grande marque d’humanité.

« Faute d’accès aux soins, ces maladies sont une véritable tragédie pour ceux qui en souffrent et un désarroi pour leur famille », affirme Mme Sall avant de déclarer : « Face à certaines maladies qui sont des tueuses de tous les temps, nous devons rester mobilisés par le plaidoyer, la sensibilisation, la prévention et le traitement. Ensemble, avec les sœurs présentes, avec la Fondation Merck, avec tous et toutes continuons le combat ».

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, personnes debout L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, personnes debout

Facebook Comments