Réquisition : Les enseignants menacent l’état d’une plainte

Le Grand cadre des syndicats d’enseignants et le CUSEMS ont décidé de porter plainte contre l’État du Sénégal. Ils protestent contre la décision du gouvernement de procéder à des réquisitions d’enseignants pour la poursuite du service public d’éducation.

Une mesure destinée à couper l’herbe sous les pieds aux enseignants qui procèdent depuis quelques semaines à la rétention des notes pour exiger le respect des accords avec leur tutelle. « Les autorités ont ainsi cherché à inhiber (leur) carence en optant successivement de faire dans la désinformation, le pourrissement, l’intimidation et la menace », note Mamadou Lamine Dianté du Grand cadre face à la presse hier, jeudi 26 mai.

Facebook Comments