Saly : Macky Annonce 40 Milliards Pour Sauver Le Tourisme

Le Chef de l’Etat, Macky Sall, a procédé au lancement des travaux de protection et restauration des plages. Un projet d’une valeur de 40 milliards FCFA financé par la Banque Mondiale, lancé ce jeudi à Saly.

La station balnéaire de Saly considérée comme la principale destination touristique au Sénégal ne fait plus rêver. Elle risque même d’être emportée par l’érosion côtière qui détruit, comme un ouragan, tout sur son passage. Mais depuis un certain temps, un vent d’espoir souffle dans la station balnéaire avec le financement de la Banque Mondiale pour protéger les plages. Le montant de ce financement s’élève à peu près à 40 milliards de FCFA. « L’objectif de développement est de créer les conditions nécessaires à l’augmentation des investissements privés dans le tourisme dans la commune de Saly et au renforcement du développement des entreprises au Sénégal », a déclaré le Chef de l’Etat après la pose de la première pierre. 
C’est un projet qui vise à compléter d’autres réformes en cours qui promeuvent le développement économique et, à long terme, à favoriser la création d’emplois par le secteur privé. Cette initiative qui tient à cœur le Président Macky Sall va « s’attaquer aux difficultés qui continuent de freiner la compétitivité du secteur touristique et contribuer à atténuer les contraintes qui entravent le développement et la croissance des entreprises et les exportations ». 
Ce projet qui consiste à restaurer les plages est financé par la Banque mondiale. Pour Louise Cord, directrice des opérations de la BM, la lutte contre la dégradation côtière est lancée. « Ce projet a pour objectif de renforcer les entreprises au Sénégal, objectifs s’inscrivant dans le PSE. C’est dans ce contexte qu’il n’est pas surprenant de voir la place qu’occupe le tourisme dans le plan Sénégal émergent. Pour Mme Cord, ce programme va permettre de récupérer 5 Km de plage.

Le crédit hôtelier passe à 50 milliards de FCFA

Le lancement du Projet de développement du Tourisme et des Entreprises a servi de tribune aux hôteliers pour exposer leurs doléances. « La restauration des plages de Saly est devenue une réalité. Et nous félicitons le ministre du Tourisme pour les promesses tenues. Mais, M. le Président de la République, il faut des mesures de renforcement pour consolider les acquis, la facilitation de l’accès au foncier à Saly. Il faut aussi porter le crédit hôtelier à 50 milliards », a formulé Mamadou Sow, représentant des hôteliers de Saly. Le porte-parole des hôteliers a aussi demandé, en perspective des Jeux Olympiques de la Jeunesse, la réhabilitation du réseau d’assainissement.
Les travaux du Projet de développement du Tourisme et des Entreprises ont été confiés à l’entreprise VAN OORD et ils vont durer 12 mois.

Facebook Comments