Transgambienne – Flou total sur la levée du blocus

La frontière entre le Sénégal et le Gambie fermée depuis février dernier, a été rouverte lundi soir, après une résolution amicale entre les deux pays, ont annoncé mardi les médias sénégalais et gambiens, toutefois, le président de l’association des transporteurs du Sénégal Gora Khouma dément l’information.

«On a levé le blocus ce matin à la suite d’une information qu’on a reçue de la part des autorités compétentes. C’est hier vers 3h 30mn qu’on m’a appelé pour me donner l’information», a confirmé le maire de Toubacouta, président de l’Association des transporteurs de Karang , Pape Seydi Dianko sur les ondes de la Rfm.

Selon le site gambien «freedomnewspaper», cette décision a été prise à la suite d’un engagement fait par le régime Jammeh pour commencer la construction du pont de Bamba-Tenda/Ellitenda (environ cinq kilomètres de Farrafenni).

«Le Sénégal est maintenant convaincu que Jammeh honorera cette fois-ci sa partie de l’affaire en construisant le pont longtemps attendu», a écrit le média gambien.

Notre source du pays de Yahya Jammeh poursuit que la chaine nationale gambienne GRTS a annoncé lundi, lors de son dernier bulletin d’information du soir, que le matériel acheté pour la construction du pont est déjà sur place et que le régime a aussi dit que les travaux vont dores-et-déjà commencer.

D’après «freedomnewspaper», le ministre des Affaires Étrangères Neneh Macdouall Gaye de la Gambie a rassuré son homologue sénégalais que la «Gambie honorerait sa partie du pont proposée».

Pour sa part, Gora Khouma, président de l’Association des transporteurs du Sénégal a démenti l’information.

«J’ai entendu les échos par la presse, mais je dit que c’est faux. Il y a aucune négociation entre les acteurs sénégalais et le gouvernement de la Gambie. Nous maintenons notre boycott. Ceux qui disent qu’on a levé le blocus, c’est faux. Les frontières ne peuvent pas être ouvertes sans l’avis des acteurs», a-t-il défendu sur la Rfm.

Pour rappel, les autorités des deux pays se sont réunies à Dakar à peine deux semaines pour discuter de la situation des deux pays

Facebook Comments